Category COMEX.sa

Le champs des cigales dans la station orbitale lunaire.

L’Agence spatiale européenne (ESA) et Airbus ont  pour objectif l’implication de l’Europe dans la future base humaine en orbite lunaire.

La passerelle, auparavant connue sous le nom de Deep Space Gateway (DSG) ou Lunar Orbital Platform-Gateway (LOP-G), est un projet associant les agences spatiales américaine, russe, canadienne, japonaise et européenne (NASA, Roscosmos, CSA, JAXA et ESA).

Airbus développera  un concept de module de logement et de recherche, un habitat, d’environ 6,5 par 4,5 mètres et pesant environ 9 tonnes., et concevra un concept d’élément d’infrastructure pour le ravitaillement en carburant, l’amarrage et les télécommunications, qui servira également de sas pour les équipements scientifiques appelé Esprit, environ 3 par 3 mètres et pesant environ 4 tonnes...

Lire plus

Le projet Triton ouvre le showcase Event Neptune, de la mer jusqu’à l’espace.

Le projet NEPTUNE se deroulait ce jeudi 17 octobre à bruxelles,

Le projet Neptune, dont Le Pôle Mer Méditerranée est partenaire, vise à créer de nouvelles chaînes de valeur industrielles, intersectorielles et transfrontalières, afin de favoriser le développement des industries de la Croissance Bleu

 La stratégie «Croissance bleue» est une stratégie à long terme visant à soutenir la croissance durable dans les secteurs marin et maritime dans leur ensemble.

Grâce à la mise en œuvre d’un dispositif d’accompagnement et de financement directe des PME développant des solutions innovantes pour l’économie bleu, le projet NEPTUNE finance 41 projets innovants

NEPTUNE organisait, ce 17 octobre 2018, à Bruxelles, un showcase Event, dont l’objectif est de partager les ...

Lire plus

Le premier homme sur la lune, de l’astre à la mer au 4K.

L’astronaute de l’ESA, Jean-François Clervoy, lors de la sortie spatiale de Gandolfi conçue par la Comex au large de Marseille, en France

Former des astronautes sous l’eau est un moyen efficace de s’habituer à travailler en apesanteur des heures.

Septembre 2013,l’astronaute de l’ESA Jean-François Clervoy et l’instructeur d’astronautes Hervé Stevenin ont endossé les rôles de Neil Armstrong et de Buzz Aldrin  pour une simulation sous-marine de l’historique mission lunaire.

Entraîner des astronautes sous l’eau est un moyen efficace de les habituer aux sensations procurées par le fait de travailler en apesanteur pendant des heures.

Le concept d’entrainement sous l’eau a été étendu jusqu’à la simulation de gravité lunaire par la Comex, les spécialistes frança...

Lire plus