Category lune

Le premier homme sur la lune, de l’astre à la mer au 4K.

L’astronaute de l’ESA, Jean-François Clervoy, lors de la sortie spatiale de Gandolfi conçue par la Comex au large de Marseille, en France

Former des astronautes sous l’eau est un moyen efficace de s’habituer à travailler en apesanteur des heures.

Septembre 2013,l’astronaute de l’ESA Jean-François Clervoy et l’instructeur d’astronautes Hervé Stevenin ont endossé les rôles de Neil Armstrong et de Buzz Aldrin  pour une simulation sous-marine de l’historique mission lunaire.

Entraîner des astronautes sous l’eau est un moyen efficace de les habituer aux sensations procurées par le fait de travailler en apesanteur pendant des heures.

Le concept d’entrainement sous l’eau a été étendu jusqu’à la simulation de gravité lunaire par la Comex, les spécialistes frança...

Lire plus

« First Man » : l’avis positif de Jean-François Clervoy

« First Man », film biopic réalisé par le franco américain Damien Chazelle sur Neil Armstrong, premier homme sur la Lune incarné par Ryan Gosling, sort en salles ce mercredi 17 Octobre. Mais certaines personnalités, journalistes et gens du milieu spatial l’ont vu en avant-première. Dont l’astronaute de l’ESA et Président de Novespace Jean-François Clervoy, qui l’a vu à la Cité de l’Espace et en dit du bien. Il évoque ses impressions lorsqu’il a vu à la télévision Neil Armstrong marcher sur la Lune (il avait presque 11 ans à l’époque) et compare avec sa propre expérience spatiale.

La Dépêche du Midi

Lire plus

Les missions Apollo – Apollo 7, 1er vol réussi

Le programme Apollo a 50 ans ! Pour les circonstances, Welcome Into Space relate le cinquantenaire de chaque mission Apollo à leur date anniversaire.
Le 11 Octobre 1968, il y a 50 ans, décollait la fusée Saturn I-B avec le module de commande Apollo 7 transportant 3 hommes : Walter Shirra dit Wally, commandant, Donn Eisele, pilote du module de commande, et Walter Cunningham dit Walt, pilote « à vide » du module lunaire LEM qui n’est pas installé pour cette mission de 11 jours en orbite terrestre. Une mission qui se déroule à merveille techniquement et fait renaître l’espoir. Car c’est la première mission Apollo réussie, ouvrant la voie aux prochaines étapes permettant de se poser sur la Lune pour l’été 1969. C’aurait dû être la deuxième.
Car pour comprendre pourquoi, rev...

Lire plus

Thomas Pesquet, ce qu’il pense des projets de Space X

Outre la conférence du 19 Septembre sur la coopération franco-japonaise qui fête ses 160 ans, Thomas Pesquet a confié son avis sur les projets de Space X, société spatiale privée fondée par Elon Musk, d’envoyer des vols habités autour de la Lune en 2023. Selon lui, l’initiative est excellente et abolit tout clivage entre les astronaute professionnels et les touristes spatiaux, mais dépend essentiellement de son financement et des moyens techniques. Thomas ajoute que l’exigence de candidats en excellente santé physique et mentale prime toujours, problème qui ne se pose pas avec les robots, mais en rappelant que les vols robotisés n’empêchent pas les vols habités humains et inversement.

Science et Avenir

France TV Info

Lire plus

La sonde Cassini et son atterrisseur Huygens

Parmi les missions d’explorations planétaires les plus fascinantes de par leur réussite mais aussi avec leur longévité étonnante, il y a Cassini-Huygens, destinée à étudier Saturne, la légendaire planète aux anneaux, et ses satellites. D’ailleurs, l’atterrisseur Huygens apporté par la sonde Cassini se posera sur Titan, seul satellite saturnien doté d’une atmosphère. La mission est née d’une collaboration entre la NASA et l’ESA dont une proportion de la participation Italienne particulièrement importante.
La sonde est lancée par une fusée Titan IV Centaur le 15 Octobre 1997 et mettra 7 ans à atteindre Saturne, mais elle bénéficiera à plusieurs reprises de l’assistance gravitationnelle de Vénus (Avril 1998 et Juin 1999) et la Terre (Août 1999), puis continue son périple en sur...

Lire plus

Bientôt une station spatiale autour de la Lune ?

Un projet souvent sorti des cartons, puis annulé, puis remis au jour sans cesse. Il semblerait que les américains veuillent retourner sur la Lune, mais pas seulement. L’idée d’une station orbitale autour de la Lune est sérieusement étudiée et comme pour l’ISS actuelle, elle sera construite module par module dès 2022, sera opérationnelle en 2026, et permettra sans doute de poser à nouveau le pied sur la Lune avant 2030. Il y aura 2 modules fournis par l’ESA, qui se concerte avec Thalès Alenia Space pour leur conception. L’ancien nom du projet, DSG (Deep Space Gateway) a été modifié en LOP-G (Lunar Orbital Platform-Gateway) et devrait coûter 500 millions $.

Le Figaro

Thalès

Lire plus

50ème anniversaire du premier pas sur la Lune : sortie d’un livre

Les 50 ans du 1er pas sur la Lune se profilent pour juillet 2019. De nombreux livres, en français, anglais ou d’autres langues sortent en masse. En voici un qui attire particulièrement l’attention : « 50e anniversaire du Premier homme sur la Lune-21 juillet 1969-21 juillet 2019« ,  conçu par des passionnés d’espace, principalement du monde journalistique (Marie-Ange Sanguy, rédactrice en chef du magazine bimestriel Espace et Exploration, Serge Gracieux, de la Cité de l’Espace…) et sous la direction de Marc Bradfer...

Lire plus

Le biopic de Neil Armostrong « First Man » bientôt en salles

Neil Armstrong, dont on se souvient du célèbre premier pas sur la Lune, a enfin droit à son biopic ! C’est d’ailleurs l’oeuvre du réalisateur franco-américain Damien Chazelle, et il sortira en salles obscures le 17 octobre 2018. Dans la peau de l’astronaute, l’acteur Ryan Gosling, qui s’est fondu dans le personnage avec une perfection à couper le souffle. Tout y est : la jeunesse, la sélection, le pilotage du X-15, celui de l’ATV (prototype du module lunaire d’où Armstrong s’était éjecté juste avant son explosion) la mission Gemini 8 (qui a failli aussi mal se terminer) et bien sûr la consécration avec Apollo 11.

Allo Ciné

Bande annonce en français

Lire plus

Les projets lunaires des Etats-Unis

23 août 2018, depuis le NASA’s Johnson Space Center, Mike Pence, le vice président des Etats-Unis, annonce qu’ils vont établir une base spatiale permanente sur la Lune d’ici 2024, avec un budget de 500  millions, qui permettra de passer de la théorie à la réalisation, de la science-fiction aux faits de science.

« Nous croyons aux Etats-Unis » … il ne s’agit plus de seulement laisser des empreintes de pas sur le sol lunaire, mais d’établir une présence constante de l’homme sur et autour de la Lune, avec un avant-poste au sol qui sera soutenu par une plateforme orbitale.

Les Etat-Unis souhaitent garder leur leadership spatial et ouvrir la voie aux innovations dans ce domaine, offrant aux chercheurs, ingénieurs, programmateurs, et autres inventeurs, un environnement uniqu...

Lire plus

Bientôt des robots chinois pour explorer la face cachée de la Lune

La Chine enverra en décembre prochain 2 robots afin d’explorer sa face cachée, qui ne l’a pas été depuis 1959 et vue seulement par quelques astronautes des missions Apollo (8 puis 10 à 17). Car la Lune orbite autour de la Terre en montrant toujours la même face ! Les robots sont censés fonctionner grâce à des panneaux solaires pendant 3 mois et permettront d’étudier le sol lunaire afin d’en comprendre l’origine, savoir si des conditions propices à l’installation durable d’humains est faisable etc… La Chine voulant envoyer des hommes et installer une station lunaire habitée dans les 5 prochaines années. Certains astronautes de nationalités diverses apprennent le chinois mandarin dans ce but éventuel, dont Thomas Pesquet.

Mais la Chine n’en est pas à son coup d’essai, ayant dé...

Lire plus