Category Astronomie

La révolution Copernico Galiléenne

Une chance ce matin, celle d’assister à une des conférences de Guy Flores, au pôle culturel et scientifique de la ville d’Alès sur l’astronomie et l’astrophysique, portant particulièrement sur le système solaire à travers les âges.

Il a fallu un temps considérable pour accepter le modèle actuel de notre système solaire.

N’oublions pas que le modèle géocentrique de Ptolémée (le point central est la Terre) qui permettait de décrire le mouvement des planètes avec une certaine précision et qui avait recours à des pirouettes mathématiques ad hoc n’était fondé sur aucune hypothèse, cependant il a perduré pendant 16 siècles.

Ce qui en chagrinait plus d’un, à commencer par les « géomètres » tel :

* Nicolas Copernic astronome polonais (1473-1543), certes ce modèle é...

Lire plus

la Ciné conférence « 16 Levers de Soleil » à St Philbert-de-Grand -Lieu (44)

C’est dans une salle presque entièrement remplie que la séance de ciné-conférence à démarré, d’abord avec la présentation, non pas de l’équipe qui a réalisé le film, mais du conférencier de la Société d’Astronomie de Nantes (SAN), Georges da Louria, astronome, présentant l’association et le rôle de celle-ci : expositions, conférences, animations…

Ensuite le film a été diffusé comme prévu et à l’heure exacte...

Lire plus

Le robot martien Curiosity

Destiné à compléter, voire même remplacer les robots Mars Exploration Rovers 1 et 2, alias Spirit et Opportunity, l’un déjà mort, l’autre moribond et muet depuis le 10 Juin 2018 faute de panneaux solaires bien trop poussiéreux pour pouvoir recharger efficacement les batteries, le Mars Science Laboratory, connu sous le nom familier de Curiosity, décolle le 26 novembre 2011 grâce à une fusée Atlas V, et c’est au bout de 8 mois et demi qu’il atteint Mars, avec succès, soit le 6 août 2012.
D’autant plus que pour se poser sur la planète rouge, Curiosity, parti sans être accroché à un orbiteur mais un étage de la fusée transporteuse, a bénéficié d’une technique d’atterrissage inédite mais au déroulement parfait : ni coussins gonflables (Pathfinder, Spirit et Opportunity), ni moteurs...

Lire plus

Albiréo – Le couple Star

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion d’assister à une représentation du ballet de Tchaïkovski, le Lac des Cygnes, alors je vous propose de lever les yeux au ciel pour admirer parmi l’enchevêtrement des figures célestes, la grâce de la croix du Cygne qui déploie ses ailes avec harmonie.

La constellation du Cygne, facilement reconnaissable par sa forme ressemblant à un grand oiseau qui traverse la voie lactée, renferme en son bec un astre double aux couleurs très contrastées.

Cette étoile est nommée Bêta Cygni (Albiréo) par opposition à Alpha Cygni (Deneb), supergéante blanche qui forme le triangle d’été avec Véga et Altaïr et qui délimite la queue de l’animal.

À l’œil nu, on ne distingue qu’une seule étoile de magnitude 3...

Lire plus

La sonde Cassini et son atterrisseur Huygens

Parmi les missions d’explorations planétaires les plus fascinantes de par leur réussite mais aussi avec leur longévité étonnante, il y a Cassini-Huygens, destinée à étudier Saturne, la légendaire planète aux anneaux, et ses satellites. D’ailleurs, l’atterrisseur Huygens apporté par la sonde Cassini se posera sur Titan, seul satellite saturnien doté d’une atmosphère. La mission est née d’une collaboration entre la NASA et l’ESA dont une proportion de la participation Italienne particulièrement importante.
La sonde est lancée par une fusée Titan IV Centaur le 15 Octobre 1997 et mettra 7 ans à atteindre Saturne, mais elle bénéficiera à plusieurs reprises de l’assistance gravitationnelle de Vénus (Avril 1998 et Juin 1999) et la Terre (Août 1999), puis continue son périple en sur...

Lire plus

« Une saison dans les étoiles » à Grenoble

Un programme d’expositions, conférences, projections sur le thème « Une saison dans les étoiles » sera lancé à Grenoble le mardi 18 Septembre, et ce pour un an, au centre scientifique La Casemate. En ouverture sera diffusé le film « Thomas Pesquet l’étoffe d’un héros » (réalisé par Pierre-Emmanuel Le Goff et Jürgen Hansen en 2016), entre autres, et aussi par exemple la reconstitution en puzzle d’une fusée…

Petit bulletin Grenoble

Programme « Une saison dans les étoiles » (document PDF)

La Belle Eléctrique

Lire plus

L’épopée de la sonde Rosetta et de l’atterrisseur Philaé

Parmi les conquêtes extraplanétaires les plus merveilleuses, il y a celle de la comète Tchouriumov-Guerassimenko, surnommée Tchouri ou par son nom de code 67P, par un couple de sondes, un orbiteur et un atterrisseur, en 2014. L’ensemble doit étudier le comportement de la comète et sa composition, en orbite et in situ, y rechercher d’éventuelles traces de vie ou conditions permettant potentiellement la vie, et de comprendre l’origine et le développement du système solaire. c’est la première fois qu’une sonde spatiale s’approche aussi près, orbite autour d’une comète et y pose un robot. Et ce tout en profitant de la proximité (relative…) de la comète de la Terre qui a pu faciliter les choses.
Rosetta devait être lancée au départ depuis Cap Canaveral par un efusée Titan IV dans ...

Lire plus

Le premier satellite suisse

La Suisse a beau être neutre et hors Union Européenne, elle n’en est pas moins membre de l’ESA (et a envoyé dans l’espace à 4 reprises son unique astronaute, Claude Nicollier). Maintenant, c’est le premier satellite suisse qui va être lancé début 2019 par une fusée Ariane depuis Kourou, Cheops. D’ailleurs c’est plutôt une sonde, destinée à étudier pendant au moins 3 ans les exoplanètes récemment découvertes (planètes qui gravitent autour d’une autre étoile que le Soleil), afin d’y découvrir des possibilités d’abriter d’autres formes de vie. La sonde a une autre particularité, symbolique celle-là, de transporter gavés sur des plaques en titane 2748 dessins d’enfants, choisis suite à un concours lancé par la Suisse où près de 8000 dessins ont été envoyés.

TV5 Mon...

Lire plus

Les sondes Pioneer 10 et 11, les sondes Voyager 1 et 2 et leur exceptionnelle longévité

Le programme Voyager a été conçu pour aller explorer les planètes les plus éloignées du système solaire, mis en place dans les années 70 par la NASA, et en bénéficiant de 2 éléments importants : utiliser l’assistance gravitationnelle (en se servant de l’attraction d’une autre planète ou corps céleste pour que la sonde puisse rebondir dans la direction souhaitée et à la vitesse souhaitée tout en facilitant l’économie de carburant qui aurait normalement dû être utilisé) et une conjonction des planètes visées sur la période d’exploration des sondes, permettant ainsi qu’il y ait relativement très peu d’écart de temps de visite d’une planète à l’autre.

(Maquette d’une sonde Voyager)

D’autres sondes, les Pioneer 10 et 11, lancées en 1972 (P10) et 1973 (P11) les ont p...

Lire plus

Label RICE pour le Parc National des Cévennes

Après le Pic du Midi, le Parc national des Cévennes a obtenu le label RICE « Réserve Internationale de Ciel Etoilé »

Dans le monde, seuls treize sites bénéficient actuellement de ce label, qui témoigne en particulier d’un ciel étoilé d’une qualité exceptionnelle et du respect de la biodiversité.
Comme en témoigne l’International Dark-Sky Association qui délivre ce certificat :

World’s Newest International Dark Sky Reserve Is Largest In Europe

 

Lire plus