Category Agence Spatiale Canadienne

Ode aux Gros Cons

kikou !!

Effectivement, « Vous êtes de plus en plus cons, les gens qui tournent autour d‘ISS83, Welcome into Space et La Mosaïque », mon côté maternel me perdra ;-).

En ce qui me concerne, étant un peu pointilleuse, je souhaiterai apporter quelques points non négligeables sur notre définition de Gros Con. 

Wikipedia nous dit que le mot « s’utilise surtout comme une insulte destinée à identifier une personne comme étant stupide, naïve ou désagréable« . Si on considère que « stupide » et « naïve » peuvent signifier la même chose, on constate que deux sens assez différents se dégagent : bête ou méchant. Essayons brièvement de décrire les grandes catégories de cons. ( ça va !! tu es toujours avec nous!!)

Le con méchant pourrait être classifié pa...

Lire plus

Le concours d’écriture de la Fondation Antoine de Saint-Exupéry , 2 éme édition

Pour fêter les 100 ans du premier vol aéropostale, la fondation Saint Exupery pour la jeunesse, en hommage à Antoine de saint Exupery, lance le concours d’écrire une lettre pour notre planète.

 

Appel aux princes et princesses, que l’inspiration soit au bout de vos doigts.

 

Partager sans modération, que les soutes des 60 avions débordent de sacs postaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Credit.

Raid Latécoère-Aéropostale

Lire plus

La mission spatiale Swarm de l’Agence spatiale européenne et le chant des orages magnétiques

Trois satellites de la mission Swarm ont été lancés depuis le cosmodrome de Plesetsk, prés de Moscou. Une fois mis en orbite par une petite fusée russe Rockot, ancien missile intercontinental  reconditionné, ils ont été pris en charge par le centre de contrôle de l’Agence spatiale européenne (ESA) à Darmstadt, près de Francfort.

Construites par Astrium, les trois sondes sont placées sur une orbite très basse, autour de 500 km d’altitude, pour au moins quatre ans.

La mission Swarm étudie le champ magnétique terrestre,  ce qui a permis l’apparition de la vie sur notre planète en la protégeant du bombardement incessant de particules du vent solaire...

Lire plus

Le Télescope Spatial James Webb JWST, un concentré de technologies et d’or.

Le télescope spatial James webb agira comme une puissante machine à remonter le temps.Il capturera la lumière qui parcours l’espace depuis 13,5 milliards d’années

James Webb sera en mesure de voir la lumière infrarouge qui est en dehors du spectre visible et juste en dehors de ce que nous pouvons voir avec nos yeux humains

La sensibilité sans précédent de Webb à la lumière infrarouge aidera les astronomes à comparer les plus lointaines et premières galaxies aux grandes spirales et elliptiques d’aujourd’hui,nous aidant à comprendre comment les galaxies s’assemblent sur des milliards d’années.

Webb sera en mesure de voir à travers et dans des nuages massifs de poussière, qui sont opaques aux observations qui opèrent dans la lumière visible comme le télescope spatial Hubble...

Lire plus

David Saint-Jacques, l’astronaute canadien du Québec

Pour une fois (et peut-être pas la dernière en fin de compte !), nous changeons d’astronaute !!! L’amitié franco-québécoise nous a donné envie de parler d’un des prochains ni-Russe-ni-Américain à partir dans l’espace. Il s’agit de David Saint-Jacques.

Né à Québec-City (Québec/Canada) le 6 Janvier 1970, marié et père de famille, il a fait l’Ecole Polytechnique de Montréal (1993), étudié la physique et l’astrophysique à l’Université de Cambridge (1998) (Royaume-Uni) ainsi que la médecine. Il était médecin à  l’Inuulitsivik  Health Centre de Puvirnituq (Québec Nord) et enseignait aussi à la McGill’s University’s Faculty of Medicine. Il a fait ensuite partie de la sélection CSA-3 de l’Agence Spatiale Canadienne révélée le 13 Mai 2009 avec un autre candidat, Jeremy Hansen...

Lire plus