Une seconde terre, Proxima B. C’est confirmé.

Les chercheurs ont confirmé l’existence d’une SECONDE Terre située dans le système Proxima du centaure. La planète peut avoir des océans tout comme la Terre et peut contenir la vie.

Dans le passé, des milliers d’exoplanètes ont été découvertes dans l’univers, mais aucune d’entre elles ne ressemblent à Proxima B.

 

La découverte de la planète par l’équipe du Projet Pale Red Dot est officiellement annoncée par l’observatoire européen austral le 

 

Proxima B a des caractéristiques très prometteuses:  probablement rocheuse, un peu plus massif que notre planète, situé dans la région autour de son étoile qui permettrait la présence d’eau liquide à sa surface.

Les chercheurs ont découvert une planète située dans le système Proxima Centauri , une des étoiles les plus proches de la Terre qui, selon eux, héberge de l’eau liquide et la vie.

On pense que la planète est environ 1,3 fois plus grande que notre planète et a la température idéale à la surface pour que l’eau à l’état liquide puisse exister.

Proxima B est située à quatre années-lumière de la Terre, ce qui signifie que pour pouvoir visiter la planète dans un avenir proche, la génération à venir devra proposer un engin spatial ultra-rapide qui lui permettra de voyager vers Proxima, avec facilité.

 

 

 

 

 

 

Si la planète se révèle être «une seconde Terre», elle pourrait devenir l’une des meilleures options pour une future colonisation.

Les chercheurs pensent que la température à la surface de la planète pourrait être comprise entre -90 et + 30 degrés Celsius. elle serait peut-être la meilleure opportunité que nous ayons eue pour trouver des preuves DIRECT de l’existence de vies  en dehors du système solaire.

 

La planète qui a déjà été surnommée  » seconde Terre » est située à une distance idéale de son étoile hôte pour que de l’eau liquide existe, ce qui signifie que la vie telle que nous la connaissons est très susceptible d’exister.

 

 

 

 

Proxima B est l’exoplanète la plus proche que nous ayons jamais découverte et, selon les chercheurs, une mission sur la planète visant à rechercher des signes de vie pourrait être une chose réalisable de notre vivant.

La distance qui sépare notre planète de Proxima B peut sembler insurmontable, mais elle est en réalité beaucoup plus courte que d’autres candidates à la vie.

Cela signifie que Proxima B pourrait devenir le premier objectif des futurs voyages interstellaires.

Proxima Centauri est une naine rouge située dans la constellation du Centaure. L’étoile elle-même est trop faible pour être observée à l’œil nu, mais, les scientifiques ne l’ont pas quitté des yeux.

En fait, au cours du premier semestre de 2017, Proxima  a été suivie régulièrement avec le spectrographe HARPS installé sur le télescope  de l’observatoire européen austral à La Silla (Chili) et surveillée simultanément avec d’autres instruments du monde entier.

 

 

 

 

« De nombreuses exoplanètes ont été découvertes, et beaucoup d’autres le seront, mais la recherche de l’analogue terrestre le plus proche est réussi et a été l’expérience de notre vie pour tous », a déclaré le Dr Guillem Anglada-Escudé.

puis termine par «Les investissements et les efforts de nombreuses personnes ont convergé vers cette découverte. Le résultat est également un hommage à tous. La recherche de la vie sur Proxima b viendra ensuite. ”

 

Des observations futures, par exemple avec le télescope spatial james-webb , permettront de poursuivre les recherches sur Proxima b et sur la présence hypothétique d’une atmosphère épaisse et d’un réservoir d’eau liquide.

 

Si tel était le cas, il serait très intéressant que l’étoile la plus proche du Soleil abrite également la planète habitable ( ou peut-être habitée?) la plus proche ;-).

 

 

 

 

 

 

voici un  document  « Voyage vers Proxima du Centaure, la plus proche étoile du système solaire ».

Cette vidéo de l’ESO montre un voyage depuis la Terre vers Proxima du Centaure. Une étoile de type naine rouge où a été découvert l’exoplanète: Proxima b.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sources

Wikipedia, physics-astronomy  Agences-Spatiales,

 

 

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.