La mission Proxima de Thomas Pesquet

Il y a un an déjà que Thomas Pesquet, notre 10ème astronaute Français, regagnait le plancher des vaches kazakhs par une belle après-midi ensoleillée à bord du Soyouz MS03 qui le transportait avec son coéquipier Oleg Novitsky. Un retour violent malgré les parachutes et les rétrofusées de freinage censées adoucir l’atterrissage, et ce à quelques mètres seulement du bord d’un lac !!! Et aussi au terme de 6 mois à bord de l’ISS où s’est déroulée la mission Proxima de Thomas.

Une mission qui a démarré le 17 Novembre 2016 avec le décollage nocturne du même équipage additionné de l’Américaine Peggy Whitson, 58 ans, devenue à cette occasion astronaute recordwoman de durée de séjour spatial à la fois d’une traite et cumulée avec ses précédents vols, et qui a eu pour chaque vol l’occasion de côtoyer 3 astronautes Français : Philippe Perrin en 2002, Léopold Eyharts en 2008 et donc Thomas Pesquet. Celui-ci l’a considérée un peu comme une seconde maman pendant son séjour.

Mais revenons-en à la mission Proxima. Thomas réalise bien sûr bon nombre d’expériences scientifiques pour le compte de l’ESA et du CNES, des opérations de maintenance, mais il met aussi à profit cette mission pour parler de son travail et de sa vie quotidienne via les réseaux sociaux dont il a parfaitement compris l’enjeu, étant doué d’un sens de la communication et de la pédagogie aigus, à travers de nombreux films, reportages, interviews, photos, radio-amateurismes, ce qui suscite très vite un engouement et des vocations chez les enfants et adolescents qui en font un héros, une idole. Et il connaît la consécration à 2 reprises en réalisant des sorties extra-véhiculaires le 13 Janvier et le 24 Mars 2017 (à chaque fois avec l’Américain Shane Kimbrough), qui au cumulé font plus de 13h. Il est le 4ème Français à sortir dans l’espace (Jean-Loup Chrétien, Jean-Pierre Haigneré et Philippe Perrin l’ayant précédé dans cette tâche exceptionnelle).

Mais les meilleures choses ont une fin qui arrive bien trop vite… Son retour à l’origine prévu à la mi-Mai se fera le 2 Juin 2017, au bout de 196 jours. Si Jean-Pierre Haigneré est le Français ayant séjourné le plus longtemps dans l’espace en cumulé de vols (209 jours), Thomas est celui qui aura effectué le plus long vol d’une traite ! Extirpé à grand-peine du Soyouz, Thomas apparaît blême mais souriant malgré la fatigue et les vertiges. Un avion le ramène quelques heures après de Baïkonour à Cologne (Allemagne). Il faut aider le jeune homme à monter et descendre les marches, à esquisser quelques pas mal assurés. Mais le tourbillon médiatique reprend, ou plutôt continue sur Terre. Il donne sa 1ère conférence de pesse ESA 2 jours après son retour, une interview à Elise Lucet 3 jours après pour Envoyé Spécial sur France 2, se rend au Salon du Bourget une dizaine de jours après et il se réadapte à la vie terrestre à une vitesse étonnante ! Les séquelles physiques du retour sont finalement rares et ne durent pas et Thomas bénéficie d’un bon suivi médical post spatial.

Il participe à de nombreuses expositions, conférences, inaugurations et sa seule venue à la Cité de l’Espace de Toulouse en Octobre 2017 (20ème anniversaire de son ouverture et 30ème Congrès des Explorateurs de l’Espace) a fait bondir le nombre de visites, le jour même (18000 visiteurs) et même après lorsque le film en réalité virtuelle « Dans les yeux de Thomas Pesquet » a été projeté depuis Février 2018. C’est toujours avec plaisir qu’il parle de sa mission, signe des autographes et fait des selfies !!! Il a aussi pris conscience des enjeux écologiques de la préservation de la planète et exprime souvent la nécessité d’en prendre soin. Son livre, décliné avec 3 couvertures différentes (bleue, blanche ou rouge), « Terre(s) » (chez Michel Lafon), montre ses plus belles photos de notre planète. Son parcours et sa mission ont été également décrits avec humour et talent, ainsi que son accord, par Marion Montaigne dans la BD « Dans la combi de Thomas Pesquet » (chez Dargaud). Plus sagement mais concrètement, il a été filmé et suivi par l’équipe de production « La Vingt-Cinquième Heure » (Pierre-Emmanuel Le Goff et Jürgen Hansen) et son aventure et sa préparation ont ainsi été diffusées à la télévision puis immortalisées en plusieurs DVD/Bluray, « Thomas Pesquet profession astronaute », « Thomas Pesquet l’étoffe d’un héros », « Thomas Pesquet l’envoyé spatial » etc… Ce qui lui a valu récemment de monter les marches du Palais des Festivals de Cannes cette année !!!

En attendant d’être éventuellement assigné à un 2ème vol spatial, il est entré dans Novespace, la société qui propose des vols paraboliques en apesanteur, après avoir suivi une formation lui permettant de piloter les avions Airbus Zéro-G, pilotage qu’il exerce de temps à autre…

Souhaitons-lui bonne chance pour la suite !!! A bientôt Thomas au Festival Big Bang !!!

 

One comment to La mission Proxima de Thomas Pesquet

  • Christiane BIORT  says:

    THOMAS , Tu vas bien ? lis-tu les messages qui passent ici ? et les autres que tu reçois de la  » Mosaïque pour Thomas  » ? cela fait plus d’un An que l’on t ‘écris ..sans réponse .Bien , on t ‘ excuse .et .dans ton ISS AVEC NOTRE MOSAÏQUE que tu as reçu , avec nos délires . Puis ta Fête , NOËL , BONNE Année , avec nos mots à nous , pour Toi .Ton Anniversaire ? oui je crois que c’est la plus belle carte que tu as reçu ..Bref ..on est avec Toi , pour longtemps , à -moins que tu nous dise  » Stop  » ..Là , ON arrive bientôt , tes Fans ..Bises .

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>