Actinspace 2018, une expérience ouverte à tous.

 

 

Je me revois, devant ce petit panneau en carton bleu, prés du Grand Rond Toulousain, mal ficelé au poteau, Actinspace 2014. Cela avait levé ma curiosité, j’étais avec mes loups se transformant en garous affamés.

Malgré cette sensation d’être un soir de pleine lune, j’ai pris le temps, de stopper mon carrosse, de plonger ma main au fond de mon sac commando pour trouver de quoi noter les infos.

Avez vous déjà écrit au stylo encre sur une couche de nouveau né? Je l’ai fait et le déconseille fortement. Surtout, quand 4 heures après, Papa s’assoie heureux, serein, d’avoir changé son nouveau tout petit loup, et qu’il vous regarde, un peu surpris, de trouver des symboles sur le matelas à langer.

No comment, je suis allée, à pas de louve, direction le pyjama, prise la main sur les pressions, au regard d’amour de papa qui disait « je te préviens si tu le réveilles, c’est pour toi…. », j’ai préservé le sommeil de la famille. Mais le mot Actinspace s’ancrait inconsciemment en moi.

Lors d’une pause café et sandwich machine d’une après midi de début 2016, via les réseaux sociaux, je lis en diagonal, une présentation du CNES, de la deuxième édition d’Actinspace, J’ai eu une fin de journée compliquée. Je n’arrivais plus à me concentrer.

Pourquoi m’inscrire? Pourquoi ne pas m’inscrire?

45 ans, 3 enfants, enchaînant des remplacements, accumulant des diplômes, enrichit d’expériences incroyables, j’ai fait marche arrière. Je suis rentrée embrasser ma famille.

Une deuxième publication de présentation d’Actinspace, puis troisième, et quatrième toujours du CNES, j’ai beau me conforter que ce n’est pas pour moi, je lis un peu plus, à chaque fois. Jusqu’à ce message privé, de L’ESA, de présentation d’Actinspace, en anglais, c’était au milieu de la nuit, je me suis inscrite et réveillé mon homme, comme si la maison brûlait.

« Chéri!!  je ne peux pas t’expliquer pourquoi ? mais au fond de moi, je dois faire cette expérience !  »

2 heures du mat, sous des yeux plein de sommeil, je présente, craie à la main, sur le tableau des enfants, mon projet de structures de soins gonflables livré par drone, en cas de catastrophes naturelles, guerres, pandémies.

J’ai eu quelques semaines pour profiler mon projet, j’avais structuré l’organisation de l’hôpital, prise en charge des patients, du personnels, gestion des déchets, autonomie,etc…. Welcome to the Care Dome. j’arrivais avec un sympathique projet sur une discrète clé USB, une certitude de découvrir, d’apprendre, de participer à des échanges collaboratifs, je n’avais pas intégrer l’esprit compétitif, challenge.

Le jour J, Batiment E4, je suis accueillie et dirigée vers le défi  sélectionné lors de mon inscription. Je me retrouve face à un panneau et un petit groupe.

J’ai levé la main, en signe amical, une avalanche de phrases me fit comprendre que l’équipe était faite, qu’une symbiose positive de travail c’était scellée, que leur projet était challenger car il y avait la fille d’un des organisateurs. Ok, Boys…. j’ai serré ma clé, je me suis retournée vers l’accueil. Enfin, j’ai essayé, au bout de quelques pas, je croise mon voisin.

Surpris tous les deux, je me dirige vers lui, pour trouver un asile, face au choc sensoriel vécu, après un échange froid, me toisant du regard, il s’interrogea sur ce que je pouvais faire là? J’étais venue vivre une expérience positive. Après ces chaleureux encouragements, j’ai eu besoin de prendre l’air et de faire le point.

J’ai 45 ans, je ne suis pas d’une grande école, ni d’une grande entreprise, j’ai eu pendant 10 minutes, le doute. Et j’ai retourné la question, pourquoi est ce que je doute ? en quoi cela change la personne que je suis? et l’intention que j’avais en m’inscrivant? Comment d’une impulsion positive, je me retrouvais là, à gangrener. Je me suis redressée, ai respiré un grand coup.

Je suis positive, j’ai des acquis, j’ai l’expérience d’une vie riche, j’arrive à survivre avec mon anglais de touriste, je vais  jusqu’au bout, j’y retourne et me trouve un autre challenge, une autre équipe.

Je rentre, regarde à droite, regarde à gauche, reviens vers les tableaux d’affichages. et là, deux jeunes hommes, avec des sourires positifs, nos regards se sont accrochés, et naturellement, comme une évidence, arrivée à leur niveau, notre équipe était formée. Les 3Deter.

 

3Deter: Clémént Goujon, Betty Troisne d’Argent, Alex Cor.

 

Magique, en 48 heures, j’ai participé à la conceptualisation d’un projet. Au milieu de la nuit, une formation accélérée sur les notions de business plan et modèle.

Moi, qui voulait sortir de mon cadre de référence, j’étais servie, et plutôt bien servie. Nous avons été entouré par des coachs exceptionnels. Des personnes ressources, bienveillantes, curieuses, enthousiastes apportaient leurs expériences et soutiens.  Positif, que du positif, d’heure en heure, se concrétisait notre bébé, et notre amitié.

Et enfin, je suis devenue une partenaire financière et d’investissements, pendant 20 minutes, avec les représentants de nos grandes entreprises, présent lors du show, Exceptionnel  !!!

Au delà du challenge, il y a eu des belles rencontres. 3Deter, nous sommes liés, par cette invisible et incroyable complicité de ce moment. ( je vous aime, les garçons, et fort en plus….)

 

La finale: Notre super coach, Pascal Perreau, le super coach d’une autre équipe Monsieur Jean Jacques Favier, et 3Deter.

 

 

Merci à tous pour ce pur moment. Tous les projets étaient terribles.

 

 

Dans 60 jours, Actinspace 3éme édition débutera, c’est une nouvelle et belle aventure qui commence, et pourquoi pas la votre!

Pour plus de détails, Cliquez sur l’image. kikous courage, éclatez vous !!

 

 

 

n’hésitez pas à partager, et liker. D’énormes pensées positives.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://www.actinspace.org/

 

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.